touslesjourscurieux

des photos et des mots!

au programme du N02 !

Téléchargement plus rapide, prix allégé et périodicité rapprochée. Tljc est en marche!

téléchargez notre magazine numérique conçu spécifiquement pour tablettes et smartphones : numéro 02 / 4,90 €
téléchargez notre magazine numérique conçu spécifiquement pour tablettes et smartphones (Android / IOS)
numéro 02/4,90 €

J’achète !

Cédric Klapisch

notre invité

Cédric Klapisch je voulais devenir photographe

Cédric Klapisch revient sur le devant de la scène avec un nouveau long-métrage, “Ce qui nous lie”. Le film raconte l’histoire d’une fratrie sur les lieux de son enfance, les vignes de Bourgogne. Abandonnant un temps sa casquette de réalisateur, il évoque pour tljc sa passion de jeunesse toujours intacte, la photographie.

Grand reportage

la Louisianne au temps de Trump

Patrick Artinian et Louise Oligny la Louisiane, sa musique, ses bars, et Donald Trump

Patrick Artinian et Louise Oligny, un tandem de photographes nourri aux reportages société et aux notes bleues est allé prendre la température de la Louisiane cent jours après l’élection de Donald Trump, un président qui n’est toujours pas parvenu à mettre son programme en musique. Douze ans après le passage dévastateur du cyclone Katrina, sept ans après la diffusion de la série télé Treme, à la Nouvelle Orléans, tout change et rien ne change.

sommaire

le premier magazine conçu pour tablette et smarphone

Autre vision

Michel Semeniako

Michel Semeniako photographie de nuit paysages, architectures et objets depuis les années 1980. Il révèle, par des touches de lumières colorées, un univers onirique entre le visible et l’invisible en pratiquant la photographie dans sa signification étymologique première, « l’écriture par la lumière ». Il s’interroge aussi sur l’humain dans le tissu social et l’identité de l’individu.

Grande curiosité

Valerio Vincenzo

Valerio Vincenzo est un explorateur ! Cet arpenteur des marges, comme il se définit lui-même, va là où les autres ne vont pas, voir ce que les autres préfèrent ne pas voir. Passé les frontières du périphérique, ce qu’il a découvert sur le Grand Paris est à mille lieues des images d’Épinal sur la banlieue.

La loi du genre

Gérard Uféras

La vie est un théâtre et Gérard Uféras n’en revient toujours pas d’être aux premières loges. Et quelle meilleure place pour un photographe que les coulisses de l’Opéra de Paris, du Bolchoï, de Salzbourg, de la Scala, de la Fenice ou de la Monnaie de Bruxelles, au cœur de la manufacture des sortilèges.

Les photonautes

Thomas Pesquet & Jean-François Clervoy

Démodé le cerf-volant, enfoncé le drone, has been l’hélicoptère ! L’astronaute Jean-François Clervoy est catégorique : pour la photo vue du ciel, rien ne vaut la coupole de la Station spatiale internationale à 350 km d’altitude.

On vous connaît ?

Gilles Coutin

En 2004, Gilles Coutin commence un travail photographique dans le lavoir Wendel, situé à Petite-Rosselle en Moselle. L’exploitation débute dans cette commune en 1846 jusqu’à la fermeture du dernier puits au début des années 2000. Aujourd’hui, l’endroit est le plus important site d’extraction de charbon conservé en France, les bâtiments ayant été protégés dans le cadre du projet muséographique du carreau Wendel.

La chronique de Franck Courtès

C’est combien ?

Nous aimions Franck Courtès photographe. Nous le retrouvons avec plaisir, écrivain et romancier. Pour touslesjourscurieux il invente une chronique, entre image et réalité.

On vous connait ?

Nicolas Rougier

Réduits à l’état de traces, les motos et scooters carbonisés de Nicolas Rougier nous parlent d’un après la catastrophe. Le regard ironique d’un photographe archéologue sur une Pompéi post-combustion. La société brûle, consumée par ses contradictions, et nous ne le savions pas !

Notre découverte

Ferry van Tongeren et Jaap Sinke

Les photographies présentées ici sont directement liées aux travaux de Ferry van Tongeren et Jaap Sinke, duo d’artistes néerlandais qui a installé son studio à proximité d’Amsterdam. Depuis 2011, ils pratiquent avec grand talent une taxidermie d’art inspirée de l’âge d’or de la peinture des Pays-Bas au XVIIe siècle

Ultime curiosité

Arthur S. Mole et John D. Thomas

Pendant la Première Guerre mondiale, Arthur S. Mole et John D. Thomas ont réalisé des images incroyables en mobilisant des milliers de soldats ou de marins pour créer d’immenses tableaux vivants à la gloire des forces armées américaines.

histoire vraie

l’origine du monde peut aller se rhabiller

xavier lambours retour aux origines

Au commencement, il y a «L’Origine du monde», un tableau peint en 1886. Une œuvre longtemps invisible qui montre ce qui doit être caché. En réalisant ses portraits de sexe, Xavier Lambours assigne à sa photographie ce que Gustave Courbet assignait à sa peinture : montrer le réel sans fard, dans toute sa nudité.

imagesSingulières

festival photo

Sète du 24 mai au 11 juin 2017

Cette 9e édition d’ImageSingulières s’articule autour du projet « la France vue d’ici » que le festival et Mediapart ont porté pendant trois ans. Un festival épatant, une programmation que nous adorons. Nous vous y donnons rendez-vous !

téléchargez notre magazine numérique conçu spécifiquement pour tablettes et smartphones : numéro 02 / 4,90 €
téléchargez notre magazine numérique conçu spécifiquement pour tablettes et smartphones (Android / IOS)
numéro 02/4,90 €

J’achète !

notre sélection

les livres photos que nous aimons
avec la librairie “La tête ailleurs”

l’agenda expos

notre sélection des expositions à ne pas rater.

Zofia Rydet, Répertoire 1978-1990 / Jeu de Paume, Château de Tours (37)

Jusqu’au 28 mai 2017

Zofia Rydet

Consacrée en grande partie au projet monumental « Répertoire sociologique », cette exposition constitue la première présentation de cette photographe en France. Une sélection parmi les quelque 20 000 photographies réalisées dans plus d’une centaine d’agglomérations polonaises, villes et villages.

Jeu de Paume, Château de Tours (37).

Jusqu’au 3 juin 2017

Joel-Peter Witkin

Images récentes et inédites d’un auteur majeur de la photographie. On aime ou on déteste mais cela ne laisse jamais indifférent. Fusionnant le macabre et l’angélique, Witkin joue avec l’histoire de l’art, la religion sans cynisme et avec une virtuosité troublante.

The soul has no gender, Galerie Baudoin Lebon, Paris.

Jusqu’au 4 juin 2017

Erwin Blumenfeld

En partant de ses archives personnelles du photographe (plus de 640 plan-films), l’exposition montre le fonctionnement du studio dans les années de guerre et d’après-guerre. La recherche d’une identité par la photographie en couleurs qui allait, dans les années 1940 et 1950, influencer l’Amérique.

Studio Blumenfeld New York, 1941-1960, Les Docks, Cité de la Mode et du Design, Paris.

Jusqu’au 6 juin 2017

Stéphane Lavoué

Un territoire méconnu des États-Unis post-industriels, oscillant entre imaginaire et réel fantasmagorique : des chasseurs d’ours armés d’arc et de flèches, des taxidermistes en peau de loup, la princesse des abattoirs, un vieil explorateur des savanes tanzaniennes et la femme à la bûche.

Le Royaume, Fisheye Gallery, Paris.

Jusqu’au 24 septembre

Autophoto

L’exposition réunit près de 400 œuvres de photographes historiques et contemporains qui ont fait de l’automobile leur sujet de prédilection, à l’image de Jacques-Henri Lartigue, Ed Ruscha, Lee Friedlander ou encore de Jacqueline Hassink, ainsi qu’un film regroupant des extraits mythiques de l’histoire du cinéma.

Exposition collective, Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"