le numéro 03

À chaque saison son LIKE!

COMMANDEZ LE N°03

Découvrez toutes nos formules

Numéro photojournalisme

(120 pages de récits et d’entretiens)

Un grand numéro consacré au photojournalisme. Vous y retrouverez des noms connus et d’autres qui ne demandent qu’à le devenir. Comme vous en avez l’habitude maintenant, vous y lirez des récits palpitants et des entretiens au long cours. Les photographes ont tellement de choses à nous dire. Et bien sûr beaucoup de photos. Plus même que dans les numéros précédents (on vous a entendu). Notre couverture est un hommage à Dickey Chapelle, cette photojournaliste américaine morte au Vietnam en 1965.

➡️ Acheter le numéro 03

DICKEY CHAPELLE
FRANCE – MANIFESTATION GILETS JAUNES ACTE IX

Véronique de Viguerie

(Femme d’extérieur)

Se lancer dans le grand bain du photojournalisme en choisissant l’Afghanistan comme base arrière, voilà qui paraît, seize ans après, tout bonnement incroyable. C’était le choix de Véronique de Viguerie pour ses débuts, mais ce n’était pas un cas isolé loin de là, plusieurs jeunes apprenties journalistes – Marie Bourreau, Manon Querouil – l’ayant accompagnée dans l’aventure. Un saut dans l’inconnu raconté dans le détail à la première personne.

➡️ Acheter le numéro 03

Henri Huet

(Vie et mort d’un géant)

Il y a cinquante ans pile, le 10 février 1971, quatre photojournalistes grimpent dans un hélicoptère de la Vietnamese Air Force pour suivre l’offensive au Laos. Deux heures plus tard, l’appareil est abattu quelque part au-dessus de la piste Hô Chi Minh. L’émotion est énorme car Larry Burrows, envoyé spécial de Life et légende du métier, se trouve à bord. Sa mort efface ses trois confrères des tablettes de la postérité. C’est pourtant bien une autre légende du photojournalisme qui disparaît ce jour-là, Henri Huet. Lettre ouverte à un homme secret dont le travail époustouflant a contribué à alerter l’opinion publique de l’époque.

➡️ Acheter le numéro 03

numerisation0002
img_4083

Marie-Laure de Decker

(Ma vie, il faut l’avoir vécue)

« Il faut avoir vécu cela une fois dans sa vie ! » Cette phrase, Marie-Laure de Decker l’a prononcée en évoquant un de ses séjours au sein de l’ethnie tchadienne des Woodabés, mais on pourrait la reprendre à l’identique pour bon nombre de ses reportages, tant la vie de cette photojournaliste est faite de premières fois : premières commandes au culot pour Newsweek en débarquant au Vietnam sans recommandations, première femme photographe à l’agence Gamma, première à avoir pris la première photographie de Giscard président… Une première de cordée en somme? Pas du tout, une femme engagée, bien décidée à vivre au plus près des gens et ouverte à toutes les rencontres.

➡️ Acheter le numéro 03

Livia Saavedra

(Seule face à Ebola)

Livia Saavedra a la foi, celle dont on dit qu’elle permet de balayer les doutes et de bousculer des montagnes. Elle croit en la puissance de la photo et en la force du témoignage du photojournaliste. Malgré l’indifférence du monde, malgré l’épidémie de Covid, malgré la crise de la presse. Évidemment, il y a un prix à payer pour ça et il est élevé, fait de sacrifices financiers, de risques physiques et de moments de déprime. Mais c’est le prix de l’engagement!

➡️ Acheter le numéro 03

img_6345
florence

Florence Aubenas

(Quand je travaille avec un photographe)

Elles sont rares aujourd’hui les rédactions qui peuvent offrir à leurs journalistes le luxe de prendre leur temps. C’est le cas du quotidien Le Monde. C’est comme ça que Florence Aubenas a pu, sur une intuition, passer plusieurs jours sur un rond-point au tout début du mouvement des Gilets jaunes. Et c’est comme ça qu’Édouard Élias a pu la rejoindre, boîtiers argentiques en bandoulière, pour tenir un journal de bord en noir et blanc. Né de rien en 2005, le service photo du Monde est devenu une institution, bénéficiant désormais d’un budget annuel de 2,4 millions d’euros.

➡️ Acheter le numéro 03

Jérôme Ferrari & Édouard Élias

(Rencontre au sommet)

Jérôme Ferrari a obtenu le prix Goncourt en 2012 pour son livre Le Sermon sur la chute de Rome. Mais c’est un autre de ses romans qui a attiré notre attention. À son image raconte la guerre en ex-Yougoslavie. Il y est aussi question de Rista Marjanovic, un photographe Serbe bien réel celui-là, qui en son temps fut un des pionniers du métier. Cette passion pour les photographes justifiait bien un rendez-vous, mais l’idée d’une interview à deux voix est née plus tard, lors d’une entrevue avec Édouard Élias pour évoquer son reportage photo sur les Gilets jaunes. Sur son bureau, nous avons tout de suite remarqué le roman de Jérôme Ferrari. Il n’en fallait pas plus pour que l’idée d’une rencontre des deux prenne corps. On a bien fait!

➡️ Acheter le numéro 03

jf-elias-10
Tuzla –

Noël Quidu

(L’air de la guerre)

Noël Quidu photographie comme d’autres pratiquent la boxe, ses images, on ne les parcourt pas, on les encaisse. Et on chancelle. Afghanistan, Liberia, Syrie, Tchétchénie, la géographie de la haine n’est pas exhaustive. Son corollaire, la férocité, est sans limite, et comme tout crime appelle vengeance, la barbarie montrée et dénoncée par Quidu a encore de beaux jours. À l’inverse de certains de ses prédécesseurs, Capa, Caron et les quelques autres restés sur le terrain, Quidu s’en est toujours sorti sans casse majeure. Tant mieux! Mais on n’échappe pas si facilement à son univers et on perçoit bien qu’une part de Quidu est toujours restée un peu «là-bas».

➡️ Acheter le numéro 03

Hubert Fanthomme

(4 mois chez les grands brûlés)

Hubert Fanthomme vient de refermer une longue parenthèse professionnelle, après trente-cinq années de collaboration à Paris Match. Mais pour cet assoiffé de connaissances, pas question de battre en retraite. Autant lui demander de fermer les yeux sur le théâtre du monde:  Quand on est curieux, on s’interroge toujours pour savoir pourquoi c’est comme ça et pas autrement. Du coup, on regarde, on cherche, on s’interroge. Et on s’intéresse forcément aux gens. Moi, ce dont j’ai envie, c’est de convaincre l’autre de donner quelque chose.» Et l’autre, pour Hubert, c’est avant tout un regard, un échange, une lumière intérieure. À partir de là, une photo est possible…

➡️ Acheter le numéro 03

SERVICE GRANDS BRULES HOPITAL SAINT LOUIS PARIS
DeSinety.P30.32228P01Hter 001

Les beaux livres photos

(20 pages pour vous faire plaisir)

Dans cette période troublée nous vous encourageons à vous rendre chez votre libraire. Le choix est formidable! Chaque maison d’édition a travaillé avec passion et créativité. Elles vous prennent par la main et vous invitent à les suivre. Elles vous racontent le monde grâce aux photographes qui méritent d’être publié avec soin. Tous les goûts sont représentés. À coup sûr vous trouverez celui qui vous procurera du plaisir. Nous sommes fiers de les accompagner, de vous présenter ce qui – de notre point de vue – comblera votre attente.

➡️ Acheter le numéro 03

À chaque saison son Like !

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"