Les images interdites de Merry Alpern

Avez-vous vu Fenêtre sur cour d’Alfred Hitchcock ? Il y était question d’un photographe immobile qui observait un voisin. Merry Alpern est photographe pour de vrai et a tout de suite compris ce qui se tramait derrière cette petite fenêtre de l’immeuble d’en face, à New York. Des passes, de l’argent et de la coke au cœur de Manhattan. Un récit passionnant, une réflexion sur le voyeurisme, des photos chocs !

➡️ Commander le numéro 10

galerie-miranda-pour-merry-alpern-dirty-windows-_02
30_diary

Boris Mikhaïlov, L’ukrainien rebelle

L’exposition à la Maison européenne de la Photographie nous a bien secoués. Boris Mikhaïlov dénonce entre humour et cynisme les conséquences du régime communiste qui régnait avant, en Union Soviétique et donc aussi en Ukraine. Le temps des pays frères… Un vent de liberté soufflait derrière le mur fait de photos audacieuses et interdites. Une histoire vraie !

➡️ Commander le numéro 10

Peter Lindbergh, L’exposition posthume

On reconnaît toujours une photo de Peter Lindbergh. Il y règne une douceur à mille lieues de la violence visuelle qu’engendrent les images de mode en général. Quelques mois avant sa disparition, il inaugurait sa première grande exposition en septembre 2019 pour le Kunstpalast à Düsseldorf voulue et pensée par lui-même. Elle sera accrochée dans son intégralité à la Villa Tamaris de la Seyne-sur-mer.

➡️ Commander le numéro 10

portrait-01
montage-double-conversations

Correspondance amoureuse, Orianne Ciantar

L’amour est une source inépuisable dans la littérature et un mystère universel. Orianne a vécu plusieurs vies et de multiples histoires amoureuses. Photojournaliste pendant une longue période, elle a mené un travail artistique sur ses idylles, déroulant les fils de conversations numériques comme on déroulerait une vie. Le résultat nous donne à réfléchir sur le temps numérique qui gouverne.

➡️ Commander le numéro 10

«Contre culture» photographique, Michel Poivert

Comme toujours, l’universitaire nous éclaire sans jargonner jamais, sur les mouvements liés à la photo contemporaine. Il classe, répertorie et décortique les nouvelles obsessions créatives et nous invite à comprendre les approches de cette prolifique production artistique qui se déploie un peu partout dans le monde depuis vingt ans. En route pour de nouvelles aventures !

➡️ Commander le numéro 10

image-15-08-2022-a-07.28
plossu.-1974-usa_def

La nouvelle photo Française, Claude Nori

Celle qui a vu l’éclosion d’une génération dans les années 70 qui parlait, s’engueulait, vivait pour et tout contre la photo. Enfin, une autre photo, où la recherche, l’expérimentation, le cadre, le nu, le reportage au long cours formait le quotidien de ces défricheurs. Que sont-ils devenus? Que leur doit-on? Un entretien stimulant qui appelle une photo, une photo !

➡️ Commander le numéro 10

La route des larmes, Kourtney Roy

On la connaît pour ses mises en scènes colorées et rafraîchissantes. Depuis une quinzaine d’années Kourtney Roy décline les stéréotypes sous forme d’autofiction singulière où elle est à la fois photographe et actrice. Changement radical avec ce livre. Il est question de disparitions, de recherches vaines, de malheur et de larmes… Depuis plus de quarante ans, femmes et jeunes filles disparaissent le long de la Highway 16 au Canada. Un voyage en solitaire qui vous prend au cœur.

➡️ Commander le numéro 10

image-19-09-2022-a-08.29
SOUTH AMERICA – SOCIAL – VIOLENCE AND EMERGENCY OF LIFE

Rester en vie, Céline Croze

Elle a tout de la femme ibérique telle que l’a décrite Pedro Almodovar. Petite et menue, l’œil vif, le verbe saccadé en mode mitraillette. Elle irradie par sa tonicité. Et comme dans les films du célèbre cinéaste, Céline Croze passe d’un rire sonore à gorge déployée à l’émotion pure où les larmes ne sont jamais loin. Toujours en équilibre, sans cesse au bord du précipice comme ceux avec qui elle aime partager un moment de vie et d’humanité.

➡️ Commander le numéro 10

Je photographie ça! Laurent Reyes

À Presque 40 ans, Laurent Reyes n’en a pas fini avec ses jeunes années. Il vit en coloc avec quatre copains et ne se résigne toujours pas à une vie « rangée ». Cela ne fait pas de lui un éternel adolescent. Tout le contraire en fait ! Juste l’envie de maîtriser son destin en résonance avec une vision du monde pensée et articulée intellectuellement. Dans son livre, Canicule, les textes sont aussi excitants que les photos. Rencontre un samedi matin devant un café.

➡️ Commander le numéro 10

2021-24-14
img_0879

«Il va y avoir des morts»! Fabienne Pavia

L’édition photo est une niche commerciale qui depuis toujours peine à se déployer, tenue par des passionnés. Fabienne Pavia est passée par le journalisme de voyage aux contours confortables, à la création de sa propre maison, à la destinée plus incertaine. La liberté appartient à ceux qui l’ont conquise écrivit André Malraux. De cette conquête, 20 ans après reste le sentiment du devoir accompli. Mais les temps demeurent incertains…

➡️ Commander le numéro 10

Nos pages livres

Plus que jamais nous nous faisons un devoir de défendre et soutenir les éditeurs de livres photos. Encore une fois, la production est passionnante, diverse, surprenante. En un mot enthousiasmante. Pour nous aider dans cette sélection, Marc Pussemier, libraire parisien et connu des amateurs, rejoint l’équipe et nous propose une chronique. À lire absolument!

➡️ Commander le numéro 10

alien_love_245x320_prez41
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"