L’Œil Urbain

Nos amis outre-manche

Jusqu’au 19 mai 2019

Dans toute la ville

Corbeil-Essonnes

Olivier Jobard, le rêve anglais

Calais est le dernier caravansérail, la dernière halte de la route migratoire avant l’Angleterre. Il a beau changer de nom ou de lieu, il ne disparaît pas. Les anonymes qui s’y retrouvent n’ont qu’un point commun: vouloir traverser la Manche. En 2001, c’était le hangar de Sangatte. J’y ai rencontré Akbar et Dana lorsqu’ils préparaient leur passage.

Good morning England

En résonnance avec l’actualité, la Grande Bretagne et le Brexit est le thème principal de cette septième édition à la bien belle programmation. Tout d’abord Stéphane Duroy qui présente un travail baptisé «Distress» («Détresse») construit sur une trentaine exposant la souffrance des petites gens plongés dans les tourments d’une Angleterre Thatchérienne. Avec Yan Morvan, c’est Anarchie au Royaume Uni des années 79-81et l’effervescence créative et rebelle des punks et de la jeunesse. Gilles Favier retrace le conflit d’Irlande du Nord et l’histoire du pays de la mort de Bobby Sands jusqu’à la veille du Brexit. Rip Hopkins, avec le regard si particulier qui le caractérise, a choisi de faire le portrait des Britanniques expatriés en France fantasmant de manière décalée et ironique leur situation. Humour aussi dans le travail de Matt Stuart qui arpente les rues de Londres depuis des années pour saisir avec un grand talent des moments insolites, des coïncidences visuelles, des situations absurdes, prouvant que l’humour britannique existe toujours. Encore beaucoup de talent avec Ken Grant qui a photographié l’univers du football dans sa ville de Liverpool, témoignage fort sur la vie sociale locale par des images au noir et blanc et au cadrages remarquablement maitrisés. En vis à vis et comme un écho de l’autre côté de la Manche, le travail de Jeanne Frank sur les fans de foot de l’immeuble Mosaïque à Saint-Ouen. Olivier Jobard témoigne, avec «Le rêve anglais», des espoirs d’Akbar l’Iranien et Dana la Roumaine et leur famille le long du difficile chemin qui les mènera du camp de Sangatte à la banlieue de Birmingham. Cyril Abad a porté son regard sur la station balnéaire de Blackpool, Las Vegas low cost pour gens modestes, où l’approbation au Brexit a été massive. Enfin, rappelant que la question européenne se pose au-delà des frontières anglaises, trois auteurs de l’agence allemande Ostkreuz dressent, avec un grand talent, le portrait de la RDA, la chute du mur à Berlin et la transformation de la ville dans les années 90. Enfin, Jean-Christophe Béchet, expose le travail réalisé lors de sa résidence à Corbeil-Essonnes.

Stéphane Duroy/Agence VU’

Yan Morvan

Gilles Favier/Galerie Clémentine de la Féronnière

Rip Hopkins/Galerie Le Réverbère/Agence VU’

Matt Stuart/MAPS

Ken Grant/Neutral Grey

Jeanne Frank/Item

Olivier Jobard/MYOP

Cyril Abad/Hans Lucas

Ute Mahler/Ostkreuz

Jean-Christophe Béchet


Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"