Au sommaire

C’était la grippe espagnole

(Quand le masque était déjà obligatoire)

Les photos que nous publions sont éclairantes à plus d’un titre. D’une part, elle nous informe sur un événement qui fait écho à notre situation récente. D’autre part, elle nous fait prendre conscience que sans la volonté de documenter cette pandémie à l’époque – en particulier celle des pouvoirs publics –, il nous manquerait un repère essentiel, nous permettant de constater qu’un tel événement à déjà eu lieu et que les méthodes pour y remédier sont immuables. Masque et confinement restent les seules solutions…
➡️ Acheter le numéro 01

Influenza Epidemic, Mill Valley, California, 1918 (C.Raymond)
ym_francais11036

Les Français

(Ces Gaulois réfractaires)

Les Français ? Vaste programme ! Il fallait bien s’y mettre à deux pour faire le tour de la question. Depuis vingt-quatre mois, notre duo sillonne le pays à la rencontre de ceux qui sont comme nous. Exercice particulier car chacun possède sa particularité. Comment choisir ? Qui saisir ? Qui restera dans notre mémoire collective comme particulier et éternellement français. Au-delà de l’exercice technique – tout à la chambre –, c’est une force (vive) qui se dégage de l’ensemble. À l’image du pays : un, indivisible et fracturé. Rencontre avec deux photographes qui n’ont pas leur langue dans la poche !

➡️ Acheter le numéro 01

Indice de mixité

(Une photojournaliste parle de son métier)

Elle est vive, sympathique, talentueuse et unique. Anne-Christine Poujoulat est la seule femme du staff des photographes de l’AFP. Elle n’en fait pas pour autant étalage, tout en ne comprenant pas pourquoi les femmes ne sont pas mieux représentées dans le métier : « Le matériel est lourd, mais il l’est aussi pour les garçons. Quand il y a des bousculades, il n’y a pas de différence de traitement », dit-elle en écarquillant les yeux. Alors répétons-le avec elle : Il n’y a pas d’empêchement !

➡️ Acheter le numéro 01

jg1_8050
maxpam

C’étaient les années 1970

(La vie de Max Pam par lui-même)

Si vous étiez ados dans les années 1970, ce texte est fait pour vous. Si vous n’étiez pas nés et cherchez encore à comprendre vos parents, ce texte vous éclairera. Max Pam est l’enfant de cette époque. Il nous raconte le sexe, la drogue, le rock’n’roll et la photo. Toute l’œuvre de cet artiste est ici relatée par l’auteur lui-même. Goûtez ce récit fait de multiples anecdotes savoureuses mais qui n’oublie jamais la réflexion sur la position de photographe dans ce tourbillon que fut sa jeunesse. L’on savait de Max Pam que son travail recelait mille facettes. On découvre un écrivain hors pair. Sa vie est un roman. Il fallait aussi savoir l’écrire. C’est chose faite.

➡️ Acheter le numéro 01

De l’Indochine
à la Nouvelle Vague

(Itinéraire d’un enfant de la guerre)

Paris, été 2012. Déjà une heure que je discute photo-boulot-rouleaux avec Raymond Cauchetier. À un demi-siècle d’intervalle, nous exerçons le même métier : photographe de cinéma. Si mon prestigieux aîné traîne la réputation d’inflexible procédurier, le nonagénaire qui m’accueille chez lui s’avère immédiatement drôle et sympathique. Je m’aperçois aujourd’hui que Raymond a eu la patience d’atteindre cent ans pour se voir proposer une grande rétrospective de son travail.…Vous connaissez la suite : pandémie, annulation des festivals, etc. L’exposition prévue cet été à Arles n’aura pas lieu. Une fois de plus, le plus méconnu des photographes cultes voit s’évanouir la possibilité de sortir de l’ombre. Enfin pas tout à fait!

➡️ Acheter le numéro 01

godard-abs-136-orly
000062

50 ans de photos en France

(L’entretien vérité)

C’est un ouvrage sur cinquante années de photographie française qui va devenir une référence, racontant en sept chapitres les grandes aventures de la photo et de son milieu. Dans une écriture directe et soignée, Michel Poivert explique comment la photo humaniste – discipline reine et reconnue – qui occupait tout le périmètre de la notoriété a bouché l’horizon de ceux, plus jeunes, qui avaient quelque chose à dire (et à montrer). Plus finement encore, il démontre comment l’État français est venu à la rescousse de cette nouvelle génération en inventant des bourses et des missions qui ont très longtemps fait la pluie et le beau temps sur ce marché naissant qui est devenu celui de la photo « artistique ».

➡️ Acheter le numéro 01

Révélateur de sens

(Là où est le mal)

Jean-Christian Bourcart est, comme tout bon photographe, un voyeur dans le bon sens du terme : il veut voir et donner à voir ce qui est habituellement caché à notre regard. Il révèle les choses, l’ambiguïté d’une situation, franchissant la frontière entre le public et le privé pour attirer notre attention sur l’inaperçu. Auteur exigeant et en mouvement, il photographie, filme et écrit sous tension pour offrir aux spectateurs la possibilité de découvrir et d’imaginer.

➡️ Acheter le numéro 01

Forbidden City, 1998-2001
01-web

La bête fait la belle

(Retiens la vie…)

Ferry van Tongeren et Jaap Sinke, un duo d’artistes néerlandais, ont installé leur studio à proximité d’Amsterdam. Depuis 2011, ils pratiquent une taxidermie d’art inspirée de l’âge d’or de la peinture des Pays-Bas au XVIIe siècle. Leur processus artisanal est fait de patience et de persévérance. Les peaux d’animaux, de reptiles et d’oiseaux sont soigneusement baignées, puis elles sont immergées dans une eau savonneuse à l’aspect laiteux. Il suffit ensuite de les laisser flotter en surface et là, miracle, elles prennent des poses élégantes, comme revenues à la vie. Ferry et Jaap ont voulu en saisir la magie en réalisant ces photographies uniques et spectaculaires.

➡️ Acheter le numéro 01

À chaque saison son Like !


Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"