Les Azimutés d’Uzès

Et de cinq!

Du 17 au 24 août 2019

Le site

Uzès

Cinquième édition de ce festival porté par des bénévoles certes un peu cinglés, comme le nom de leur association le suggère, mais qu’il faut plutôt entendre comme enthousiastes et volontaires. Il se tiendra dans la belle ville d’Uzès et invite à la découverte des univers artistiques de vingt auteurs photographes. L’invité d’honneur cette année est le photographe et ethnographe Pierre de Vallombreuse, lauréat du Prix International Albert Kahn en 2017, prix qui a été décerné auparavant à Raymond Depardon, Stanley Greene, Françoise Huguier et Marc Riboud. Depuis plus de trente ans, Pierre de Vallombreuse témoigne inlassablement de la vie des peuples autochtones sur les cinq continents. Son fond photographique sur 43 peuples rend hommage à la précieuse diversité du monde et révèle la multiplicité des réponses aux conditions de vie imposées par la nature et l’Histoire. Comme anthropologue, il fait découvrir la réalité complexe des modes de vie de ces populations fragilisées dont l’héritage est vital. Il présentera à Uzès ses photos prises au cours de multiples séjours dans la vallée des Palawan, en Indonésie. Parmi les autres photographes exposés, le festival présentera les séries d’autres voyageurs, comme «Six degrés sud» de Gilles Nicolet, «Un conte d’hiver» de Thierry Vezon, auteur de nombreux livres sur les Cévennes, la Camargue et d’autres lieux, et «Ibaba», des brodeuse rwandaises photographiées par la scénographe et plasticienne Marie Moroni. Dans la série «Allers-Retours», Pierre Montant révèle l’insolite quotidien des voyageurs du métro parisien.

Pierre de Vallombreuse
La vallée

Thierry Vezon
Un conte en hiver

Marie Moroni
Ibaba

Pierre Montant
Allers Retours

Gilles Nicolet
Six degrés sud

Dorothée Machabert
Bête is

Pierre Duquoc
Les Minipéripéties


Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"