Gregor Sailer

Le village Potemkine

Jusqu’au 21 avril 2019

Centre de la Photographie

Genève (Suisse)

Copies et artifices

Le concept du «village Potemkine» remonte au prince Grigori Aleksandrovitch Potemkine, un maréchal de campagne russe et favori de l’impératrice Catherine la Grande. Soucieux de lui épargner le visage sinistre de la Crimée récemment annexée lors de sa visite en 1787, il aurait ordonné la création de pseudo-villages entiers composés uniquement de façades peintes et gaies qui seraient érigées tout au long de son parcours. Le travail de Gregor Sailer se concentre sur les aberrations architecturales contemporaines que sont des centres d’exercices militaires aux États-Unis et en Europe, des répliques de villes européennes en Chine ou un centre d’essais de la sécurité routière en Suède. Russie également, où des rues entières sont encore aujourd’hui mises en scène lors de visites de personnalités. C’est un monde de faux, de copies et d’artifices que révèle l’auteur dans un inventaire surréaliste et glacé où l’apparence est reine et l’absurdité maîtresse.

Carson City VI, Vårgårda (Suède)

2016 © Gregor Sailer

Suzdal IV, Vladimir Oblast (Russie)

2016 © Gregor Sailer

AstaZero II, Sandhult (Suède)

2016 © Gregor Sailer

Junction City IV, Fort Irwin, désert des Mojaves

Armée américaine, Californie (USA), 2016 © Gregor Sailer

Tiefort City II, Fort Irwin, désert des Mojaves

Armée américaine, Californie (USA), 2016 © Gregor Sailer


Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"