La couleur visionnaire

Ernst Haas

Jusqu’au 09 novembre 2019
Galerie Les Douches, Paris

 

 

Le site

 

 

©Ernst Haas Estate/Courtesy
Les Douches la Galerie, Paris

Les occasions de voir les photos d’Ernst Haas sont trop rares et il serait dommage de ne pas aller admirer les images de celui qui fait incontestablement partie des plus grands photographe couleur du XXe siècle. Son travail a souvent été considéré comme «trop commercial» à une époque où l’orthodoxie du noir et blanc régnait en maitresse sévère. Pourtant, son œuvre était et reste très novatrice et en a influencé plus d’un. Installé aux Etats Unis, dès les années 50, il collaborera avec la presse magazine américaine, notamment en 1953 avec un reportage sur New-York pour Life, «Images of a magic city», qui reste la plus importante publication en couleur jamais publié par le magazine (24 pages sur 2 numéros). En 1962, En 1962, juste avant de prendre sa retraite, Steichen lui consacra la première exposition de photographie couleur au MoMA, quatorze ans avant la célèbre exposition Eggleston. Jouant avec les flous, reflets, superpositions, décadrages, gros plans, souvent à la limite de l’abstraction, il a bâti une œuvre novatrice et qui reste encore aujourd’hui fascisante de modernité.

Third Avenue Reflection, New York City, USA, 1952

 

Western Skies Motel, New Mexico, USA, 1978

 

Lights of New York City, 1972

 

New York, 1981

 

New York, c. 1970

 

Headless 2006

Route 66, Albuquerque, New Mexico, 1969

 


Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"