BloB BloB !

Une nouvelle espèce est née de la main de l’homme, accompagnée de celle des multinationales: avant il y avait des icebergs, maintenant il y a aussi des «fatbergs». Ils sont apparus sur les côtes anglaises et deviennent toujours plus nombreux, ils sont dangereux, toxiques et pleins de bactéries. Plusieurs chiens sont déjà morts en voulant les manger, l’odeur leur plaît bien et les promeneurs des plages sont prévenus: ne pas toucher, ne pas consommer et en cas de contact se laver abondamment. Ce sont les détritus d’huile de palme utilisée pour les fritures diverses que consomment nos voisins anglais en grosses quantités qui s’agglutinent et dérivent au gré des courants comme de grosses méduses avant de s’échouer. Le problème de santé est aigu: combien de poissons, crabes, oiseaux ont-ils contaminés au passage et bien sûr personne ne sait quoi en faire ni comment. Un petit film d’horreur nous avait pourtant prévenu en 1958, «Le blob» de Irvin Yeaworth, staring Steve McQueen en héros de banlieue, avec sa créature molle et visqueuse en tout point identique à un fatberg, qui lui simplement n’est pas, pas encore, carnivore. Tout le monde est prévenu, les grands initiés se sont reconnus, l’invasion a déjà commencé.

Le Youki joue sa peau…

Avertissement sur une plage du comté de Pembrokshire, Pays de Galle, janvier 2017
© Martin Cavaney

D’autres z’images


Saisissez les éléments à chercher et appuyer sur la touche "entrée"